JLU 2015

 Journée "Pédagogies Innovantes dans l'enseignement des sciences"

                                                               

 

A. Les Conférences:

 

 Les pratiques pédagogiques innovantes dans l’enseignement supérieur : formes, raisons d'être et impacts sur la transition

Marc Romainville (professeur ordinaire à l’Université de Namur; professeur invité aux Universités de Louvain et de Bruxelles; responsable du Service de Pédagogie Universitaire : http://directory.unamur.be/entities/spu.)

En raison des mutations actuelles à la fois des publics, du contexte et des finalités de l’enseignement supérieur, l’innovation n’y est plus une option, mais une nécessité. Après avoir listé rapidement les raisons d’innover, on passera en revue les principales voies d’innovation actuellement explorées par les formations supérieures. On s’interrogera ensuite sur les effets que peuvent avoir ces innovations sur la transition lycée - enseignement supérieur : en quoi et à quelles conditions peuvent-elles favoriser une meilleure transition entre ces deux paliers du système éducatif ? 

 

Une série de Mooc « enseigner et former avec le numérique » : objectifs, spécificités, retours

Éric Bruillard (professeur des Universités et directeur du laboratoire STEF (Sciences, Techniques, Education et Formation) de l’Ecole Nationale Supérieure de Cachan)

Nous présenterons les objectifs, la mise en œuvre et les retours du Mooc eFAN (enseigner et former avec le numérique), à partir  des deux sessions qui auront eu lieu, ainsi que les Mooc complémentaires : langues, formateur d’adultes et mathématiques. Nous décrirons les questions liées au contenu même du Mooc, c’est-à-dire ce qui a trait à l’enseignement avec les technologies numériques avec une focalisation particulière sur les activités collectives en formation. 

 

Du lycée à l’Université, Unisciel accompagne les enseignants

 Sophie Jequier, maître de conférence à l’université de Bordeaux, animatrice du groupe pédagogie d’Unisciel

Unisciel, l’Université des Sciences en Ligne propose accessibles en ligne à tous, des heures de ressources de formats et de niveaux différents mais aussi pour les membres des établissements partenaires, des retours d’expériences, des témoignages, des communautés de pratiques et des dispositifs. Cette présentation a pour objectifs de vous faire découvrir Unisciel, de vous guider parmi les ressources et de vous présenter les actions en cours notamment celles liées à la transition lycée – université susceptibles de vous intéresser. Nous évoquerons aussi comment participer aux projets en cours par l ‘écriture de ressources, de scénarios, en partageant des expériences ou encore en rejoignant les différentes groupes de réflexion d’Unisciel.

 

B. Les Ateliers :

 

 

                                -  Atelier Numérique (VNI/tablettes, Boitiers réponse, WIMS)

                                    Essylt LOUARN, enseignante-chercheur à l'Université Paris-Sud , Gaël Latour (Maître de Conférences Université Paris Sud) et Mélanie Fenaert (Enseignante SVT au Lycée Blaise Pascal)

 

                                -  Enseigner des connaissances et la démarche scientifique: apport des situations-problème

Pascal CHERBUIN, Professeur de physique-chimie au lycée Robert Doisneau Corbeil-Essonne) et Guislaine REFREGIERenseignante-chercheur à l'Université Paris-Sud

 

                                 -  Unisciel (Utilisation et création)

Sophie JEQUIER, Maître de Conférence à l'Université de Bordeaux et Animatrice du groupe pédagogie d’UNISCIEL et Isabelle RAMADEenseignante à l'Université Paris-Sud

 

                                 -  Approches par projets et interdisciplinarité (Evolution des pratiques) Télécharger les supports de l’atelier 

                                    Martine THOMAS, enseignante-chercheur à l'Université Paris-Sud, Cécile NARCEenseignante-chercheur à l'Université Paris-Sud, Fabienne BERNARDenseignante-chercheur à l'Université Paris-Sud et Thomas BODAERT

L’entrée en Licence des nouvelles générations de lycéens peut représenter une rupture du fait des habitudes universitaires de cloisonnement disciplinaire.

Dans ce cadre, cet atelier propose d’échanger autour de la notion d’interdisciplinarité et sur l’efficacité de l’apprentissage par projet pour la mettre en œuvre.

 Les discussions pourront s’organiser selon le profil et les attentes des participants autour des points suivants :

-          impact sur la motivation des étudiants

-          impact sur la motivation des enseignants et la fédération d’équipes pédagogiques interdisciplinaires

-          charge et implication des enseignants

-          contraintes administratives (taux d’encadrement, locaux)

-          avantages et inconvénients sur l’apprentissage

Nous nous appuierons, entre autres, sur notre retour d’expérience d’apprentissage par projets inductifs mis en place depuis septembre 2013 à l’Institut Villebon-Georges Charpak dans le cadre de la Licence Sciences et Technologies cohabilitée par les universités Paris-Sud et Paris Descartes en partenariat avec ParisTech.

 

                                 -  Définir et mettre en oeuvre des objectifs d'apprentissage Télécharger les supports de l’atelier

                                    Caroline VERGNEPRAG à l'Université Paris-Sud, Trâm DANG NGOCPhilippe DOUBLETPRAG à l'Université Paris-Sud

Après un contrôle ou un examen, avez-vous déjà entendu des étudiants dire : " Pfff, le sujet ne correspond pas du tout à ce que j'ai travaillé pour le préparer" ou bien "le sujet est trop dur, rien à voir avec les TDs et le cours ..." ? Et pourtant, durant toute la formation des indications sont fournies pour préparer l'examen. Conscients de ces décalages, comment pouvons nous réduire cet écart ?

Au cours de cet atelier, nous aborderons les questions suivantes : Pourquoi et comment les objectifs d'apprentissage favorisent la compréhension des étudiants sur nos attentes ? Comment formuler un objectif cohérent avec nos intentions d'enseignement ? Quels sont les pièges à éviter ?