JLU 2017 (Journée Lycée-Université)

Regards croisés en sciences : 
"Monde connecté et savoirs : quelles interactions et quelles conséquences dans le rapport à l'apprendre ?"

  


Présentation lors de la journée de liaison Lycée Université 2016. © M. LECOMPT / UPSud

Pour cette édition, nous avons choisi de nous intéresser aux évolutions engendrées par l'arrivée d'Internet et la mondialisation qui en découle. Quel est l’impact des idées telles que penser que toutes les connaissances sont disponibles sur son smartphone et « qu’il suffit de les chercher » pour les trouver ? Est-ce une réalité ou un fantasme ? Quelle construction de la connaissance, ces fonctionnements engendrent-ils ? Quelles modifications comportementales ? Comment distinguer un savoir et une opinion ? Nous aborderons tout d'abord la question de l'apprentissage et de l'évolution possibles des pratiques professionnelles et nous intéresserons ensuite aux usages numériques des étudiants et leurs impacts sur leurs apprentissages scolaires et universitaires.

 

 


A. Les Conférences :

  

Conférence introductive : "Faut-il encore apprendre ?"

Intervenante : Sandra ENLART

Directrice de recherche, membre associé au laboratoire CREF de l'université Paris-Ouest. Son champ de recherche porte sur la formation des adultes. Elle a écrit notamment deux ouvrages consacrés à l'évolution des apprentissages et des métiers suite à la diffusion d'internet : "Faut-il encore apprendre ?" (2010), "A quoi ressemblera le travail demain ?"

Conférence plénière "L'info-apprendre au risque des mondes numériques : étude des usages numériques des étudiants"

Intervenant : Séraphin ALAVA

Professeur en sciences de l’éducation à l’Université de Toulouse II, il travaille au sein de l’Unité Mixte de recherche en Education Formation Travail Savoirs. Il travaille sur les dispositifs de formation formelle, non formelle et informelle et sur la virtualisation de ses dispositifs de formation. Chef de file de nombreux projets européens en matière d’analyse des usages et mésusages des réseaux sociaux, il est à l’initiative du consortium PARIYS et coordonne le projet H2020 PRACTICIES sur la caractérisation et la prévention de la radicalisation en ligne.

 

 

Résumé :   A partir des recherches conduites sur les usages numériques des étudiants, le professeur Alava proposera d’abord de repenser nos relations entre mondes « réels » et mondes « numériques » pour mieux comprendre en quoi le cyberespace est aujourd’hui plus qu’un dispositif technique mais bien un espace d’apprentissage. Il introduira la notion « d’humanités numériques » en explicitant les côtés clair et obscur des usages numériques des adultes et donc des étudiants. Il exposera alors ses travaux sur les impacts positifs et négatifs des usages sur les dimensions cognitives, émotionnelles, sociales, culturelles au sein des Universités.

Dans un deuxième temps le professeur Alava exposera les chiffres actualisés des usages des étudiants en montrant les liens entre ces usages et les résultats scolaires. Il illustrera alors par des études de cas les problèmes et les enjeux d’une accessibilité accrue des étudiants aux réseaux en réalisant des zooms sur l’usage du téléphone, de la vidéo en ligne chez les étudiants Ces interventions s’appuieront sur des supports multimédias (dessin, schéma, vidéos courtes, intervention d’experts). 

B. Les ateliers :

 

Atelier 1 : «Cartes conceptuelles et cartes mentales » 

Animatrices : Fabienne BERNARD, Cécile NARCE

Après cet atelier, vous serez capable de réaliser des cartes conceptuelles et d'en proposer diverses utilisations pédagogiques.

Atelier 2 : « Classes inversées »
Animatrices : Isabelle BOURNAUD & Geneviève PONSONNET

Cet atelier propose de réfléchir et d’échanger sur la pédagogie inversée : enjeux, avantages, précautions, … . Il s’appuiera notamment sur deux expérimentations mises en place en lycée (physique-chimie) et dans le supérieur en DUT (systèmes d’information de gestion).

Atelier 3 : « Esprit critique, monde connecté »
Animateurs : Frédéric BAUDIN et Isabelle RAMADE

Internet étant devenu un moyen d'information majeur, en particulier chez les apprenants, développer leur sens critique devient un impératif face aux informations ou allégations qui y circulent, y compris sur des sujets scientifiques ou de science et société. L'atelier présentera, exercices à l'appui, des enseignements de zététique (“art du doute”) et de recherche documentaire axé sur l'évaluation de la fiabilité et neutralité des sources, au niveau licence ; il ménagera un temps de débat et propositions de transpositions au lycée et en L1.

Atelier 4 : « Apprentissages & jeux »
Animatrices : Cécile LABARRE & Fabienne BONTE

Cet atelier vous propose de tester 2 jeux mis en place dans le cadre de formations délivrées au Lycée et à l’Université. Le test sera suivi par des échanges sur les apports et les limites de ce type de pratique.

Atelier 5 : « Rôle des enseignants dans l'orientation des élèves et des étudiants »
Animatrice : Carole VOUILLE et Valérie OLIVEIRA

Si les enseignants assurent un rôle incontestable dans l’orientation des élèves et des  étudiants, ce rôle, plus ou moins assumé est difficile à définir. L’objectif de cet atelier est de porter un regard sur les différents niveaux d’intervention de l’enseignant dans le processus d’orientation. Après avoir rappelé les évolutions réglementaires de ces dernières années, nous nous interrogerons sur les paramètres pouvant influencer l’action de l’enseignant dans les choix de formation des élèves et des étudiants : formation, environnement professionnel, histoire personnelle… 

Atelier 6 : « Qu'est-ce qu'une preuve en sciences expérimentales ? »
Animatrice : Guislaine REFREGIER

Cet atelier invite les participants à analyser des trames de séance de biologie ou géologie, du point de vue des preuves qu'elles contiennent. Ces supports permettront de discuter et clarifier les sous-entendus qui se cachent derrière l'idée de "prouver" et quelques-uns de ses corollaires. Les participants des autres disciplines sont les bienvenus pour souligner les différences de discours qui peuvent être tenus dans différentes disciplines. Les différences secondaire-supérieur pourront aussi être abordées.

 Atelier 7 : « Synthèse de la journée »
Pour celles et ceux qui n'ont pas le don d'ubiquité et qui auraient voulu assister à tous les ateliers du matin, ce moment est pour vous.

 Atelier 8 : « Adoucir la transition lycée-université »
Présentation des ressources produites par le groupe de travail liaison lycée-université (physique-chimie)

 Atelier 9 : « Motivation et pratiques en classe »
Présentation de deux mémoires réflexifs M2 MEEF 2017 en Physique-Chimie et en Sciences de la Vie et de la Terre.

Animatrices : Lucile GOUBAYON, Paola BURNOUF & Céline GALIPO

 

JLU2016