Départements de discipline

Liste des départements et contacts.

Le département de biologie : (12 laboratoires, 236 enseignants-chercheurs, 350 chercheurs, 520 ITA-IATOSS) organise la recherche et l'enseignement autour de cinq axes majeurs : l'étude des macromolécules et fonctions cellulaires, la biologie des micro-organismes, la biologie cellulaire et le développement, la biologie et physiologie des plantes et, la biodiversité et l'écologie. A cela s'ajoute deux thèmes transversaux, les neurosciences, ainsi que la biologie des systèmes et les interfaces physique-chimie-biologie. Cela inclut notamment les questions, liées à l'environnement, qui sont, par essence, pluridisciplinaires.

Le département de chimie : (3 laboratoires et plusieurs équipes, 125 enseignants-chercheurs, 130 chercheurs, 160 ITA-IATOSS) oriente ses recherches selon quatre axes principaux qui sont des thèmes transversaux fédérant l'ensemble des activités : Environnement, Santé, Information et Energie. Ces thématiques sont évidemment liées à une demande sociétale forte et les différents acteurs de la chimie tentent, à partir de recherches fondamentales reconnues internationalement, d'y apporter des réponses innovantes.

Le département d'informatique : (2 laboratoires, 191 enseignants-chercheurs, 55 chercheurs, 31 ITA-IATOSS) conduit des recherches fondamentales et appliquées couvrant un large spectre de l'informatique comprenant les fondements théoriques de l'informatique (algorithmique, théorie des graphes, optimisation combinatoire), la programmation et génie logiciel, la gestion de données et de calculs à grande échelle, les réseaux, l'intelligence artificielle et l'apprentissage, la bioinformatique, le traitement automatique de la langue orale et de la langue écrite, la traduction, la langue des signes, l'interaction homme-machine, la visualisation interactive d'information, le réalité virtuelle et augmentée.

Le département de mathématiques : (1 laboratoire, 130 enseignants-chercheurs, 30 chercheurs, 20 ITA-IATOSS et une bibliothèque, 6 ITA-IATOSS) est structuré en cinq équipes qui englobent une bonne partie des mathématiques actuelles : analyse harmonique, arithmétique et géométrie algébrique, analyse numérique et équations aux dérivées partielles, probabilités, statistique et modélisation, topologie et dynamique.

Le département de physique : (20 laboratoires, 300 enseignants-chercheurs, 500 chercheurs, 870 ITA-IATOSS) conduit ses activités de recherche selon un spectre très large, axé sur l'étude des phénomènes existants à de très grandes et très petites échelles spatiales et temporelles : physique des deux infinis, optique, physique atomique, interaction lumière-matière, matière condensée, nouveau états de la matière, matériaux, nanoscience et nanotechnologies, mécanique, hydrodynamique, énergétique, interface physique-biologie, biomédical, information, communication, systèmes, traitement du signal.

Le département des sciences de la terre : (1 laboratoire, 38 enseignants-chercheurs, 5 chercheurs, 26 ITA-IATOSS) mènent ses activités de recherche sur la caractérisation, le traçage, la mesure et la modélisation des interactions dans les environnements de surface ou leurs reconstitutions dans le passé.

Histoire des sciences : (1 équipe d'accueil, 21 enseignants-chercheurs et chercheurs associés, 2 IATOSS). Recherches sur la transmission et la circulation des savoirs scientifiques du point de vue de l'histoire, de la didactique et de la médiation dans la société française contemporaine et plus spécifiquement dans le second vingtième siècle.

Axes de recherche transversaux entre département (quelques exemples) : Modélisation physique en sciences de la terre, minéralogie de la surface de mars, histoire thermique des roches. Biologie des systèmes et interfaces physique-chimie-biologie. Biologie - environnement. Bioinformatique et neurosciences computationnelles. Grille de calcul.